Le parquet massif d'époque est un revêtement de sol chargé d'histoire qui met en valeur le cachet de votre logement.

Malheureusement, il n'est plus tout jeune et a subit l'usure de toutes ces années : lames fissurées, tâchées, vernis écaillé.

Il a perdu de son charme mais pas d'affolement, il existe une solution simple et peu couteuse : le ponçage!

 

Préparez votre support

 

Il va falloir réparer votre parquet et pour cela, vous aurez besoin de pâte à bois. Choisissez une teinte qui se rapproche le plus de votre bois brut.

Si votre parquet présente des lames qui se soulèvent, il manque probablement des clous. Vous pouvez donc en rajouter en utilisant des clous adaptés et un chasse clous. Répétez l'opération autant de fois que nécessaire et comblez les trous laisses par les clous avec la pâte à bois.

Ensuite il faudra s'attaquer aux lames fissurées en rebouchant les fissures avec de la pâte à bois ou en remplaçant la lame si besoin.

Prudence tout de même si vous devez retirer une lame, il faudra la couper pour éviter que les autres ne viennent avec, et attention à ne pas endommager la lambourde qui est dessous.

Une fois la pâte à bois sèche, vous pouvez la poncer avec un papier abrasif à grains fins.

Il est également conseillé de retirer vos plinthes bois car celle ci risquent d'être endommagées au passage de la ponceuse.

 

Votre parquet est prêt à être poncé

 

Protégez vos voies respiratoires en vous équipant d'un masque de protection.

Si vous le pouvez, enfermez vous dans la pièce à poncer et scotcher les bas de portes afin d'éviter la propagation de la poussière, car le ponçage en libère beaucoup.

Il faut attaquer le ponçage par les bords de la pièce, avec un outil appelé bordureuse, sur une bande assez large.

Vous pouvez à présent poncer le reste de votre pièce, en suivant le sens des lames. Veillez à toujours avancer, lentement et régulièrement, sans jamais rester statique au même endroit, au risque d'attaquer votre parquet et de le creuser.

Le ponçage se fait toujours avec un abrasif à grain fin, et se termine avec un abrasif de finition adapté au support.

 

Une fois le ponçage terminé, dépoussiérez le sol. L'idéal étant de laisser les poussières retomber pendants quelques heures.

Cette étape est très importante pour vous garantir une vitrification réussie.

 

Vitrification du parquet

 

Le bois est un support poreux, il est donc recommandé de le bloquer et de le saturer à l'aide d'un primaire appelé fond dur.

Laissez bien sécher ce primaire avant d'appliquer votre première couche de vernis puis une seconde dans l'idéal.

 

Pour l'étape de vitrification, vous avez le choix dans la teinte et la finition.

Vous pouvez choisir de teinter votre bois ou d'appliquer un vernis incolore.

Vous avez également le choix entre un vernis traditionnel brillant ou un vernis mat, plus moderne.

 

La tendance tend plutôt à appliquer un vitrificateur mat incolore pour donner un aspect plus brut et plus authentique au parquet.

 

Il ne vous reste plus qu'à reposer vos plinthes et le tour est jouer!